La Russie met fin aux voyages sans visa vers les quatre îles contestées du sud des Kouriles

Fête dansante et musiciens
Crédit : NHK News Web Easy

Les quatre îles les plus au sud de l’archipel des Kouriles, que les Japonais appellent les « Territoires du nord », sont devenues russes à l’issue de la Seconde Guerre mondiale. Depuis 1992, un accord entre le Japon et la Russie exemptait de visa les Russes habitant sur ces îles et les Japonais qui y avait résidé autrefois, dans le cadre de visites mutuelles.

En mars 2022, en réponse aux sanctions économiques imposées par le Japon à la Russie après l’invasion de l’Ukraine, la Russie a fait savoir qu’elle envisageait de mettre fin à ces échanges de visites sans visa. C’est ce qu’elle vient de faire le 5 août 2022, en rompant unilatéralement l’accord.

Apprenant cette nouvelle, un vieux Japonais de 87 ans qui participait à ces échanges a fait part de son mécontentement à la NHK : « C’est très dommage ! C’est comme si tous nos efforts pour ces Territoires s’étaient évanouis en fumée. »


Sur les sanctions imposées par le Japon à la Russie, voir aussi la brève du 9 mai 2022 : Le Japon va cesser d’importer du pétrole de Russie.

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.