Les obsèques nationales de l’ancien Premier ministre divisent l’opinion

Portrait de Shinzo Abe et photo du Nippon Budōkan où se tiennent les cérémonies des funérailles nationales
Crédit : NHK News Web Easy

Le Japon a rendu un dernier hommage – entièrement financé sur fonds publics – à l’ancien Premier ministre Shinzo Abe. Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, de telles funérailles nationales pour des personnalités ne faisant pas partie de la maison impériale n’avaient été organisées qu’à une seule occasion, pour le décès de l’ancien Premier ministre Shigeru Yoshida en 1967.

Dans d’autres pays également, certaines personnalités ont bénéficié de funérailles nationales par le passé :

  • aux États-Unis, pour des anciens présidents,
  • au Royaume-Uni, pour Newton et pour l’ancien Premier ministre Churchill,
  • en Jamaïque, pour Bob Marley,
  • au Brésil, pour Ayrton Senna…

Pour connaître l’état de l’opinion publique japonaise, la NHK a effectué un sondage par téléphone en juillet et en septembre 2022 en demandant aux sondés s’ils approuvaient la tenue de funérailles nationales pour Shinzo Abe. En juillet, 49 % des sondés ont répondu oui et 38 % ont répondu non. En septembre, 32 % ont répondu oui et 57 % non. De plus, 72 % des sondés ont indiqué que la communication gouvernementale sur cette question avait été insuffisante.

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *