Le Japon classé 116e selon l’indice mondial d’écart entre les sexes

Le Japon dans l'indice mondial d'écart entre les sexes
Crédit : NHK News Web Easy

Le Forum économique mondial, dont le siège est en Suisse, a étudié dans 146 pays les écarts entre les sexes selon quatre axes : l’économie, l’éducation, la santé et la politique. Le pays où les écarts sont les plus faibles est l’Islande, suivi de la Finlande et de la Norvège. Quant au Japon, il figure au 116e rang.

Au Japon, les écarts entre les sexes sont faibles en ce qui concerne l’éducation et la santé, mais ils sont importants dans les domaines économiques et politiques : les femmes députées, ministres ou cadres supérieures dans le privé sont rares.

Le Forum économique mondial indique que l’écart entre les sexes ne s’est pas réduit. Les femmes sont toujours très touchées par le chômage et ce sont elles qui, très majoritairement, ont gardé les enfants lorsque la crise sanitaire de la Covid-19 les empêchait d’aller à l’école.

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.