Le Premier ministre pointe la responsabilité de la Russie dans la crise alimentaire et débourse 200 millions de dollars

Premier ministre Kishida
Crédit : NHK News Web Easy

Les dirigeants du Japon, des États-Unis et d’autres pays étaient réunis en Allemagne pour un sommet du G7. Le 27 juin 2022, ils ont discuté de la hausse des prix et de la pénurie alimentaire mondiale causées par l’arrêt des exportations ukrainiennes de blé et de maïs.

Le Premier ministre Kishida a déclaré que l’agression de la Russie sur l’Ukraine était à l’origine de cette crise, et il a annoncé un plan de 200 millions de dollars (27 milliards de yens) visant à rétablir les exportations maritimes ukrainiennes et à venir en aide aux pays d’Afrique et du Moyen-Orient touchés par la pénurie. Il a également indiqué qu’il envisageait de dépenser une centaine de millions de dollars supplémentaire pour venir en aide directement aux personnes en difficultés, ce qui ferait passer à 1,1 milliard de dollars le montant total des dépenses induites par la crise ukrainienne.

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.