Exposition sur la rétrocession d’Okinawa de 1972

Cahier
Crédit : NHK News Web Easy

Il y a 50 ans, en mai 1972, les États-Unis rendaient l’archipel d’Okinawa au Japon. À Tokyo, les Archives nationales du Japon exposent jusqu’au 19 juin 2022 une quarantaine de documents historiques sur cet événement. On peut notamment voir l’accord de restitution d’Okinawa signé par les États-Unis et le Japon en juin 1971.

On peut également voir le journal intime du Premier ministre, Eisaku Satō, qui fait bien sentir toute la tension qui régnait à l’époque : dans son cahier de novembre 1969, Satō écrit que la veille de son départ pour les États-Unis afin d’y négocier la rétrocession, la Police a procédé à l’arrestation d’étudiants d’un mouvement d’opposition et qu’un hélicoptère a dû venir le chercher pour l’emmener à l’aéroport.

Le commissaire de l’exposition espère que les documents présentés permettront aux visiteurs de mieux comprendre l’histoire d’Okinawa et les sentiments des acteurs de sa rétrocession.

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.