Tomoko Yoshino, une femme à la tête de la confédération syndicale Rengō

Tomoko Yoshino
Crédit : NHK News Web Easy

La confédération des syndicats ouvriers japonais (Rengō) est une grande organisation rassemblant de nombreux syndicats de travailleurs. Au total, elle compte plus de 7 millions de membres.

Le 6 octobre 2021, Tomoko Yoshino a été choisi pour devenir sa présidente. C’est la première fois depuis 1989, date de création de la confédération, qu’une femme est nommée à la tête de l’organisation.

Mme Yoshino est âgée de 55 ans. Elle a débuté sans carrière en 1984 chez un fabricant de machines à coudre. Elle a ensuite travaillé au sein des syndicats, jusqu’à devenir vice-présidente du Rengō en 2015.

Sa première déclaration en tant que présidente a été la suivante : « Je connais bien le problème des travailleuses qui ont stagné dans leur carrière ou ont été écartées du monde du travail parce que c’étaient des femmes. Ma mission consiste à établir l’égalité homme-femme dans le monde du travail. Je souhaite que tous les travailleurs et travailleuses puissent continuer à travailler en toute sérénité et je vais prendre le temps d’écouter leurs revendications. »

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *