Une société de transport en commun propose des services de nettoyage de tombes

Nettoyage d’une tombe au Kärcher
Crédit : NHK News Web Easy

Dans la ville de Takayama (préfecture de Gifu), une société de transport en car qui connaissait une baisse de son activité dans le secteur du tourisme à cause de la crise de la Covid-19, s’est diversifiée dès 2020 en proposant des services de nettoyage de tombes. Elle a trouvé sa clientèle parmi les personnes âgées de la ville et parmi tous ceux qui, vivant ailleurs dans l’archipel, ne parvenaient pas à rentrer en personne à Takayama pour accomplir leurs obligations filiales.

Pour nettoyer les tombes, les chauffeurs de cars s’appuient sur leur expérience du lavage de véhicules : ils utilisent le Kärcher, car l’eau sous pression est très efficace pour enlever la saleté.

À l’heure actuelle, l’épidémie fait toujours rage et le tourisme ne repart pas. Pour cette société de transport, même si elle affrète quelques cars pour les centres de vaccination, la diversification est donc une question de survie.


Note du traducteur : Les vacances d’O bon, autour de la mi-août, sont traditionnellement l’occasion de se rendre au cimetière. Cette année, le gouvernement a demandé aux Japonais d’éviter de voyager pendant ces vacances.

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.