Inscription au patrimoine mondial des sites de la période Jômon du Tohoku et de Hokkaido

Site préhistorique de la période Jomon
Crédit : NHK News Web Easy

Dix-sept villages préhistoriques des préfectures de Hokkaido, Aomori, Iwate et Akita ont été inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco le 27 juillet 2021. Il s’agit de vestiges de la période Jômon (de -13 000 à -400 ans avant l’ère chrétienne), tels que ceux de Sannai-Maruyama à Aomori et de Oyu Kanjo Resseki à Kazuno dans la préfecture d’Akita.

Les autorités japonaises considèrent que ces vestiges sont précieux en ce qu’ils témoignent de la longévité de cette culture de chasseurs-cueilleurs avant l’apparition de l’agriculture.

Au total, le Japon compte maintenant vingt sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco.

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.