Tous les malades de l’amiante peuvent demander une indemnisation

Fibres d'amiante serpentine
Crédit photo : Tiia Monto, CC BY-SA 3.0, Lien

Certains anciens ouvriers du bâtiment ont contracté une maladie pulmonaire mortelle causée par l’amiante des matériaux de construction. Dans un arrêt rendu en mai 2021 sur ce drame sanitaire, l’État a été condamné à indemniser les plaignants, que ce soit des malades de l’amiante, ou leur famille lorsque ceux-ci sont décédés. Ce jugement a été complété le 9 juin 2021 par une loi obligeant l’État à indemniser également les personnes n’ayant pas déposé de plainte en justice. Les bénéficiaires sont les malades de l’amiante ayant exécuté des travaux de construction entre octobre 1972 et septembre 1975, ou des travaux d’intérieur entre octobre 1975 et septembre 2004. En cas de décès, l’indemnisation doit être versée aux familles. Le montant de l’indemnité – entre 41 000 € et 97 000 € par personne – dépend de la gravité de la maladie.

Pour prendre contact avec les services de l’État en vue d’une indemnisation, téléphonez au 0570-006031 du lundi au vendredi, entre 8 h 30 et 17 h 15.

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *