L’indice de fécondité baisse depuis 5 ans

Nouveau nés dans une maternité
Crédit : NHK News Web Easy

Les statistiques officielles annuelles de l’indice de fécondité (nombre moyen d’enfants par femme) sont sorties. Elles révèlent pour 2020 une baisse de 0,02 point de l’indice de fécondité pour 2020, à 1,34 enfants par femme. Cette indice baisse année après année depuis 2016.

Il y a eu 840 000 naissances au Japon en 2020, soit 24 000 de moins qu’en 2019. C’est le plus petit nombre de naissances jamais enregistré depuis que cette statistique existe (1899). Il y a eu 525 000 mariages au Japon en 2020, soit 73 000 de moins qu’en 2019. C’est le plus petit nombre de mariages enregistré depuis 1945.

Concernant le nombre de naissance, le gouvernement indique que la crise de la Covid-19 n’a pas eu d’effet sur les chiffres de 2020, mais qu’elle a provoqué une forte baisse de la natalité à partir de la fin de l’année.

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *