65 % des vêtements usagés ne sont pas recyclés

Monceau de vêtements usagés dans des sacs-poubelles
Crédit : NHK News Web Easy

Pour la première fois, le ministère de l’Environnement a étudié l’impact sur l’environnement des vêtements portés par les habitants du Japon. En 2020, le Japon a produit 787 000 tonnes de vêtements usagés. 65 % – soit l’équivalent de 130 gros camions-poubelles par jour – sont partis directement à la poubelle, 20 % ont été revendus d’occasion et 16 % ont été recyclés.

Le ministère précise que ce sont les particuliers qui génèrent la très grande majorité des vêtements jetés. Pour la protection de l’environnement, il faudrait que les vêtements usagés aient une deuxième vie, soit après recyclage soit en tant que vêtements d’occasion. Sans oublier que, dans les pays étrangers où sont fabriqués les vêtements que portent les Japonais, cette fabrication engendre l’émission d’une grande quantité de gaz à effet de serre et ponctionne les ressources en eau.

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.