Stagiaires étrangers en formation technique : vers la fin des conditions de travail indignes

Stagiaire travaillant à la chaîne dans une usine agro-alimentaire
Crédit : NHK News Web Easy

De nombreux étrangers effectuent des stages en entreprises dans le cadre d’une formation technique (400 000 stagiaires en juin 2020). Malheureusement, certaines entreprises abusent de cette main d’œuvre : salaires extrêmement bas, temps de travail à rallonge, violences…

Pour résoudre ce problème, le gouvernement a demandé à toutes les préfectures de nommer un contrôleur dédié à ces questions dans les bureaux du travail. Si un stagiaire demande de l’aide, le contrôleur doit aller inspecter l’entreprise en question. Si le stagiaire n’est pas libre de sortir de l’entreprise, ou s’il est victime de violences, le contrôleur doit porter secours au stagiaire en se faisant accompagner par la police.

C’est après avoir reçu une plainte de l’administration américaine que le gouvernement se décide à mieux faire respecter les droits des stagiaires étrangers en formation technique.


Voir aussi
14 septembre 2021 — 5 700 infractions parmi les entreprises accueillant des stagiaires étrangers en formation technique

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *